Cette portion d'Auto Opinion.ca est alimentée grâce à des communiqués de presse qui ne représentent pas nécessairement mon opinion.

Dévoilement des détails du groupe propulseur hybride de 420 ch de la Toyota Yaris Hybrid-R

TOYOTA CANADA - Les roues avant sont mues par un moteur turbo à 4 cylindres de 1,6 L et 300 ch avec injection directe spécialement mis au point par Toyota Motorsport GmbH (TMG) conformément aux règlements de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) pour un moteur de course mondial devant être utilisé dans divers sports motorisés. 

À l'arrière, chaque roue est entraînée individuellement par un moteur électrique de 60 ch – le même qui est utilisé sur la Yaris hybride standard. 

Une fois assemblé, le groupe propulseur hybride produit une puissance totale allant jusqu'à 420 ch. Les deux moteurs électriques fonctionnent comme des générateurs électriques pendant la phase du freinage et épaulent le moteur à essence lors des accélérations. 

Super-condensateur

Tout comme sur le modèle TS030 HYBRID, l'énergie récupérée pendant la phase du freinage est emmagasinée dans un super-condensateur. Comparé à une batterie hybride NiMH standard, ce super-condensateur offre une densité de puissance plus élevée et une vitesse rapide de charge / décharge. Il est idéalement adapté aux exigences d'une conduite sportive sur piste qui nécessite des poussées de puissance brèves et instantanées.

Néanmoins, le niveau de puissance dépend de la durée de l'acheminement d'énergie désiré. En mode de conduite sur route, le super-condensateur fournit l'énergie récupérée pendant le freinage pour une durée maximum de 10 secondes par charge, et la puissance totale des deux moteurs électriques est réduite à 40 ch. Sur piste, les moteurs électriques arrière atteignent une puissance combinée maximum de 120 ch pour une durée allant jusqu'à 5 secondes par charge, ce qui reflète la plus grande fréquence de freinages et d'accélérations pendant la conduite sur piste. 

Régulateur de traction évolué 

Un troisième moteur électrique de 60 ch situé entre le moteur et la transmission séquentielle à 6 rapports fonctionne comme un générateur dans deux cas distincts : pendant la décélération, pour alimenter le super-condensateur, et aussi pendant l'accélération, pour alimenter directement les moteurs électriques arrière. 

Ce dernier cas ne se présente que lorsque la puissance et le couple du moteur dépassent l'adhérence potentielle des roues avant. Le générateur se comporte comme un régulateur de traction évolué, redirigeant le couple sous forme d'énergie électrique vers les roues arrière pour hausser l'accélération et améliorer la tenue de route, plutôt que de simplement limiter la puissance motrice.

Variation du couple 

Les moteurs électriques arrière – un pour chaque roue – peuvent considérablement influer sur les caractéristiques de tenue de route de la Yaris Hybrid-R dans les virages en modifiant la répartition du couple entre les roues arrière gauche et droite.

Chaque moteur peut être exploité indépendamment comme un générateur ou comme un moteur pour procurer le même effet qu'un différentiel intelligent à variation du couple. 

Suivant le rayon du virage, le système peut transmettre plus de couple à la roue arrière extérieure, autorisant ainsi une plus grande vitesse lorsqu'on aborde un virage (courbes à vitesses intermédiaires), appliquer une plus grande force de freinage à la roue intérieure (courbes rapides), ou même freiner et accélérer chaque roue indépendamment (courbes lentes) pour ajuster l'effet de lacet afin de préserver le cap et de limiter l'angle de braquage et le sous-virage.