Cette portion d'Auto Opinion.ca est alimentée grâce à des communiqués de presse qui ne représentent pas nécessairement mon opinion.

50 nouveaux espaces sur la chaussée dédiés à l'autopartage enfin déployés sur le Plateau-Mont-Royal

COMMUNAUTO - C'est mercredi, lors du Colloque Intermodalité et Autopartage se déroulant dans la Ville de Québec, que monsieur Benoît Robert, président fondateur de Communauto, a annoncé que les 50 nouveaux espaces sur la chaussée dédiés à l'autopartage sur le Plateau-Mont-Royal étaient enfin déployés.

Annoncés en mai dernier, en collaboration avec l'arrondissement Plateau-Mont-Royal, les cinquante nouveaux espaces sur la chaussée viennent consolider l'offre déjà existante sur le Plateau-Mont-Royal pour en faire un des arrondissements les plus à l'avant-garde en matière d'autopartage. Autre preuve à l'appui, l'arrondissement est actuellement le territoire d'accueil du projet-pilote Auto-mobile, service de véhicules en libre-service sans réservation 100% électrique de Communauto.

« L'autopartage est fait pour un quartier comme le Plateau, où la moitié des foyers ne possèdent pas d'auto et où le stationnement est souvent compliqué » a noté le Maire de l'arrondissement, M. Luc Ferrandez. « Déjà, le Plateau compte plusieurs milliers de membres Communauto. Ces nouveaux espaces vont permettre à d'autres résidents de découvrir l'efficacité et les avantages économiques de l'autopartage ».

« Et ils libéreront les places de stationnement sur rue aussi. Il ne faut pas oublier que chaque véhicule en autopartage remplace entre huit et dix véhicules privés » a ajouté M. Ferrandez.

De son côté, M. Robert rappelle que « les villes de Londres et de Sydney ont démontré qu'offrir des espaces sur la chaussée dédiés aux véhicules en autopartage est un élément clé du succès de ce type de service. Plus les véhicules sont accessibles facilement et bien répartis dans les quartiers, plus l'autopartage devient une alternative réelle et efficace à la possession d'une auto. Nous saluons donc l'initiative du Plateau-Mont-Royal et espérons qu'ensemble, nous arriverons à réduire le nombre de voitures en circulation ».